Qu’est-ce qu’un psychologue ?

Escalier

Le rôle du psychologue

Par sa formation et sa pratique spécialisée sur le fonctionnement psychique, le psychologue accueille en sécurité votre parole et peut vous accompagner. En vous laissant la place, cela permettra de laisser émerger votre histoire, vos difficultés mais aussi votre savoir. A travers ce qu’il va se déployer pendant les séances, il entamera avec vous un travail d’analyse qui peut permettre l’ ouverture d’un autre chemin ou d’un autre regard. 

Le titre de psychologue est protégé; il requiert l’obtention d’un master 2 (bac +5) et la réalisation d’un stage d’une durée de 500 heures. Un psychologue doit posséder un numéro ADELI, délivré par l’Agence Régionale de la Santé.

Le psychologue n’est ni un médecin ni un psychiatre : il ne prescrit pas de médicaments.

 

Idées reçues sur le psychologue

« C’est pour les fous. »

Rappelons tout d’abord que la notion de folie est définie par la société, et qu’elle renvoie à une question de norme. La folie renverrait aux personnes ne rentrant pas dans les cases de la normalité. Nous sommes tous uniques et avons tous fait face aux difficultés de la vie comme nous pouvions. 

En tant que psychologue clinicienne orientée par la psychanalyse, je ne cherche pas à savoir si les patients sont fous ou malades. Nous ne travaillerons pas à partir d’un diagnostic figé mais à partir de vous. Je n’essaierai pas de vous rendre normal mais de trouver les solutions et ressources qui vont sont propres, sans jugement.

 

 

« Je n’ai pas besoin qu’on m’explique comment aller bien. »

Le psychologue clinicien n’est pas là pour vous dire comment vous comporter.Il ne sait pas à votre place. Il vous accompagne là où vous êtes et avec ce que vous êtes.  Il est dans le respect du code de déontologie des psychologues.

Peinture abstraite de branches et arbres