Mon parcours en psychologie

Psychologue clinicienne en psychopathologie

J’ai obtenu un titre de psychologue clinicienne en psychopathologie à l’Université d’Aix Marseille. Mon diplôme de master 2 est double : à la fois à visée professionnelle, mais aussi de recherche.

Le parcours que j’ai suivi dans ces études m’a permis d’acquérir de solides connaissances en psychologie clinique et en psychopathologie de l’adulte, de l’adolescent, de l’enfant et de la personne âgée, présentant des troubles et souffrances psychiques. J’ai pu réfléchir à la spécificité de la posture du psychologue clinicien et au cadre de travail qu’il peut proposer.

J’ai choisi d’étudier plus particulièrement la psychologie clinique, la parentalité, le lien parents-enfants, l’enfant et l’adolescent, la psychologie interculturelle. J’ai aussi réfléchi autour de la question des traumatismes et de la psychose.

Mon mémoire de recherche a porté sur un dispositif thérapeutique que j’avais mis en place en psychiatrie auprès de patientes diagnostiquées schizophrènes. Il visait un travail autour du corps dans la psychose à partir de la relaxation.

Peinture Klimt Gustav Le baiser
Tableau abstrait

Expériences

J’ai exercé mes stages dans divers secteurs : lieu d’accueil Enfants-Parents, auprès de bébés placés en pouponnière, et d’adolescents en foyer (Maison d’Enfants à Caractère Social).

Lors de ma dernière année d’études, j’ai pratiqué au sein d’une clinique psychiatrique accueillant essentiellement des femmes. J’ai suivi des patientes sur le long terme et j’ai pu me former à l’écoute et à l’entretien clinique.

Cette expérience m’a permis de rencontrer des personnes dans des problématiques psychiques lourdes (psychoses, dépressions graves, traumatismes, tentatives de suicide…) et de réfléchir à un accompagnement adapté à chacune de ces situations.

Pratique actuelle

Ces stages ont été très riches et m’ont amenée à rencontrer la souffrance humaine à différents âges de la vie. Ils ont aussi confirmé mon envie d’être psychologue. Ainsi, je suis venue interroger le métier de psychologue et me positionner au fil de mes rencontres.
Je continue à me former au travers de mes lectures, des conférences, des échanges avec mes collègues, des supervisions et de mon analyse personnelle.

En parallèle de mon activité libérale, j’interviens auprès d’une association qui accompagne des personnes isolées en situation de précarité vers une insertion à travers la création de liens et l’accompagnement vers un logement, un travail et un soutien à la parentalité. Je travaille auprès des familles mais aussi des équipes de bénévoles et de salariés.

Silhouette sur un ponton